Grand Amour, les couvertures

Si j’aime beaucoup la couverture finalement retenue pour Grand Amour, le chemin qui nous a menés jusque-là a été une expérience, comment dire… marquante. Deux mois d’efforts, une quarantaine d’essais, des emails interminables où il était question de « rose fraise écrasée », de « feeling étrangement gay », de gants Mapa…

Attention, une couverture particulièrement abominable s’est glissée dans cette sélection, sauras-tu la trouver ?